③⑨①⑨ Arrêtons les violences

En début de Commission Permanente, Bruno BELIN, Président du Département, est revenu sur le tragique événement survenu récemment à la suite de violences conjugales. Il a apporté son soutien à la famille de la victime et précisé que les services du Département sont sensibilisés à cette problématique qui sera prise en considération dans le Schéma des Solidarités.

« Il faut accompagner le plus possible et avec la plus grande détermination les victimes. Cela va de l’incitation à l’accompagnement physique à la demande de plainte. On voit bien que c’est la branche fragile. Les Services du Département ont bien cette consigne pour que cette démarche soit enclenchée. L’utilité des assistantes sociales est ici bien démontrée. Il faut continuer à faire mieux et plus afin que le compteur de ces assassinats baisse. C’est notre volonté de prendre cette thématique en considération dans le Schéma des Solidarités que nous adopterons en décembre prochain. Nous devons être acteur avec force et il faut qu’il y ait dans ce schéma un axe sur la lutte contre les violences conjugales. Le Département et l’ensemble des travailleurs sociaux seront mobilisés. Je vais organiser sans délai avec Madame la Préfète un tout de table avec les services de Police et de Gendarmerie, le Procureur de la République et l’Etat pour qu’il y ait un lieu de partage d’informations afin d’être plus efficace. Je demanderai également à y associer les bailleurs sociaux car l’urgence du logement est capitale dans ce cas précis. Je rappelle qu’il y a un numéro de téléphone, le 3919. Nous allons, par nos moyens de communication, continuer à diffuser ces informations car ces comportements sont inqualifiables et qu’il en va de notre responsabilité publique » a précisé Bruno BELIN en introduction à la Commission Permanente.