14e édition du Marathon Poitiers-Futuroscope

Bruno BELIN, Président du Département, Pascale GUITTET, Vice-présidente chargée de la Jeunesse et des Sports, Rodolphe BOUIN, Président du Directoire du Parc du Futuroscope, et Jean-Paul BRANDET, Président de l’Association du Marathon Poitiers-Futuroscope, ont présenté la 14e édition du Marathon Poitiers-Futuroscope qui se déroulera le 27 mai prochain.

« C’est avec le très prisé « label National de la fédération Française d’Athlétisme » que la 6e édition du Semi-marathon Poitiers-Futuroscope s’élancera le dimanche 27 mai à 8h15. Puis 30 minutes plus tard, suivront les participants à la 14e édition du grand Marathon « Labélisé National F.F.A. » depuis 2014, le Marathon Poitiers-Futuroscope » a annoncé Jean-Paul BRANDET.

« Tout ceci ne serait pas réalisable sans la participation active des quelques 860 bénévoles, l’engagement sans faille des membres du Conseil d’Administration, l’énorme investissement du Bureau et bien sûr l’aide des plus précieuses de tous les partenaires. Que tous ici en soient remerciés » a précisé Rodolphe BOUIN.

L’évènement est de taille avec cinq courses réparties sur trois jours d’épreuves :

  • le 12e Marathon des Collégiens sur la zone du parking du Futuroscope, organisé avec le concours de l’UNSS le mercredi 23 mai à 14h30, au cours duquel 2 000 jeunes garçons et filles, équitablement répartis, sont attendus ;
  • la 10e édition du 5km et du 10km gratuits « Tout Poitiers court » le samedi 26 mai à 17h  autour du « Village du Marathon », dans le Parc de Blossac, qui réuniront environ 800 coureurs ;
  • la 6e édition du « Semi-marathon Poitiers-Futuroscope » le dimanche 27 mai, au cours de laquelle plus de 2 000 semi-marathoniens partiront à 8h15 de la Place du Maréchal Leclerc ;
  • et la 14e édition du « Marathon Poitiers-Futuroscope » à la suite à 8h45 avec environ 1 200 marathoniens.

Les parcours du Semi-marathon et du Marathon sont presqu’inchangés par rapport à ceux de l’année précédente avec une arrivée prévue avenue du Futuroscope.

Pascale GUITTET a rappelé que le Conseil départemental de la Vienne est un fervent défenseur et partenaire du Marathon depuis son origine en 2005. « Je me réjouis que la course du 23 mai puise rassembler tous nos jeunes collégiens du Département pour défendre les valeurs du Sport » a-t-elle ajouté.

Jean-Paul BRANDET a retracé l’historique du Marathon en mettant en valeur la qualité des parcours et la rigueur de l’organisation qui sont à l’origine du label National F.F.A. « Le Marathon Poitiers-Futuroscope est celui qui a le plus petit budget au niveau national avec seulement 260 000 €. Le but n’est pas lucratif à la différence des autres marathons qui ont été rachetés par des sociétés privées. Le dossard est à partir de 36 €, soit le montant d’inscription le moins cher de France. Aucun marathoniens n’est primé à son arrivée ; ce qui réponds à l’éthique de notre association. Il est bien à nous ce Marathon ! » S’est-il exclamé en toute modestie au regard de l’ampleur de la tâche.

Il a également mis l’accent sur le point fort de la manifestation en termes de sécurité en partenariat avec le SDIS 86, la Police Nationale, la Gendarmerie, les six commissaires de courses, les trois postes de secours, les nombreux médecins urgentistes, infirmières, ambulances, kinésithérapeutes, secouristes etc.

« Je tiens à remercier tous ceux qui nous ont aidés, tous les bénévoles, tous les participants dans une ambiance conviviale ainsi que nos nombreux partenaires qui, grâce à leur soutien financier et fidélité, ont permis la pérennisation des courses. Le Scoop est que le nombre d’athlètes d’élites attendus est d’ores et déjà multiplié par trois par rapport à l’an dernier » a conclu le Président BRANDET