Inauguration du pavillon Jeanne VOISIN au Foyer de Vie de Larnay Sagesse

Bruno BELIN, Président du Département, Bruno GRASSIN, Président du Foyer de Vie de Larnay Sagesse, Béatrice OVION, Directrice de l’établissement, et Gilles MORISSEAU, Maire de Biard, ont inauguré le pavillon Jeanne VOISIN qui accueille six personnes handicapées déficientes sensorielles avec troubles autistiques.

Le nouveau pavillon de l’Institut Larnay Sagesse, situé 5 rue Charles Chaubier de Larnay à Biard, porte le nom de Jeanne VOISIN, ancienne résidente de l’institut qui a beaucoup œuvré au sein de la congrégation de la Sagesse.

« L’institut Larnay, créé en 1833, est devenu Larnay Sagesse en 2005. Il a accueilli Jeanne VOISIN, née en 1904 dans l’Aveyron, à l’âge de 6 ans. A 19 ans, elle a été brodeuse d’écussons pour l’armée puis s’est spécialisée dans la broderie de fil d’or. Elle est décédée en 2010 à 106 ans, et a donc résidé pendant un siècle à Larnay » a expliqué Bruno GRASSIN.

« L’institut Larnay et la commune de Biard sont étroitement liés. Nous entretenons des relations de partage depuis longtemps et l’établissement anime la vie de Biard » a confirmé Gilles MORISSEAU.

Le nouveau pavillon Jeanne VOISIN est en service depuis mars dernier. Il accueille six personnes handicapées déficientes sensorielles avec troubles autistiques. Les travaux, d’un montant total d’un million d’euros ont permis d’améliorer le bien être des résidents et les espaces de vie sont clairement identifiés. « Nous avons constaté une diminution des occasions de stress » a signifié Béatrice OVION.

Bruno BELIN a exprimé ses félicitations concernant l’insertion des personnes handicapées dans la vie de la commune de Biard. Il a vivement souhaité que soit examiné un troisième volet de la loi handicap détaillant la prise en compte de tous les handicaps non identifiés et la prise en considération du vieillissement des personnes handicapées. Il a également sollicité la représentante de l’Agence Régionale de Santé afin que soit débloqué le compteur des PRIAC (PRogramme Interdépartemental d’ACcompagnement des handicaps et de la perte d’autonomie). « Un nouveau Schéma des Politiques de Solidarité sera proposé prochainement au Département pour la période 2020-2025 » a-t-il annoncé, avant de confirmer la détermination du Conseil départemental à poursuivre l’accompagnement de l’Institut Larnay.