Inaugurations et visite de l’entreprise HAILO à La Chapelle-Viviers

Bruno BELIN, Président du Département, François BOCK, Rapporteur de la Commission de l’Aménagement Numérique, Annie LAGRANGE, Présidente de la Communauté de Communes de Vienne et Gartempe, Alain FOUCHÉ, Sénateur de la Vienne, Conseiller départemental du canton de Chauvigny, Isabelle BARREAU, Conseillère départementale du canton de Chauvigny, Patrick CHARRIER, Maire de La Chapelle-Viviers, et Laurence CARVAL, Sous-préfète de Montmorillon, ont inauguré le Nœud de Raccordement d’Abonnés de Montée en Débit (NRA-MED) de La Chapelle-Viviers dans le cadre des opérations prévues dans le Schéma Directeur Territorial d’Aménagement Numérique (SDTAN). Cette inauguration a été suivie de la visite de l’unité de production HAILO, premier fabricant français d’échelles et d’escabeaux, et de l’inauguration de la Maison d’Accueil Familial (MAF) de la commune.

« Le Département a mis en œuvre un Schéma Directeur Territorial d’Aménagement Numérique (SDTAN) d’un montant total de 51,73 millions d’€. Il permet la réalisation d’opérations de montée en débit (MED) qui consistent à déployer la fibre optique jusqu’au sous-répartiteur téléphonique pour améliorer les débits ADSL des usagers, jusqu’à 50 Mbits pour les maisons les plus proches du sous-répartiteur » a précisé Bruno BELIN confirmant que Le numérique est la priorité des priorités du Département et qu’en 2020, plus de 95 % du territoire sera couvert en Haut-Débit.

« 43 communes de la Vienne ont été bénéficiaires de cette MED au cours de l’année 2017 et 66 complémentaires le seront en 2018 et 2019 » a ajouté François BOCK.

Pour accéder au Haut Débit, des NRA-MED (voir notre article du 6 janvier 2017) viennent d’être installés sur la commune de La Chapelle-Viviers à proximité de la Mairie. Il est opérationnel depuis le 5 décembre 2018 et son périmètre de montée en débit couvre toute la commune, et une partie des communes de Leignes-sur-Fontaine, Pindray, Chauvigny et Valdivienne :

Cette MED des territoires de la Vienne, financée par le Département à hauteur de 10,7 millions d’€, a permis de raccorder 262 foyers dont 113 au Haut-Débit (> 2 Mbits) et 149 au Très Haut-Débit (> 18 Mbits).

Cette inauguration de MED a été suivie par la visite de l’unité de production de l’entreprise HAILO, sise rue de Servon à La Chapelle-Viviers. Il s’agit du leader français et européen de fabrication d’échelles et d’escabeaux. Cette filiale, installée dans un bâtiment de 12 000 m², est passée de 15 à 50 salariés en trois ans. L’objectif du Directeur, Patrick CORMIER, est de réaliser une progression de 20% du Chiffre d’Affaires en 2019.

A cette occasion, Bruno BELIN a tenu à remercier la présence de l’Etat en la personne de la Sous-préfète de Montmorillon, Laurence CARVAL, qui œuvre aux côtés du Département sur les territoires. Il a félicité les investisseurs locaux pour le développement de l’économie et de l’emploi en milieu rural et a confirmé qu’il n’y aurait pas d’augmentation de la fiscalité jusqu’à la fin du mandat en 2021.

La dernière étape de cette après-midi consacrée à la ruralité s’est déroulée à la Maison d’Accueil Familial (MAF) située au cœur du lotissement du hameau des lavandières afin de procéder à son inauguration.

La réalisation des MAF permet à des petites communes rurales de proposer aux personnes âgées en perte d’autonomie de nouveaux modes d’hébergement afin que leur libre choix soit respecté : c’est une solution alternative entre le domicile et l’établissement médicalisé.

La MAF de La Chapelle-Viviers permet de loger soit une famille et trois accueillis, soit dans des parties distinctes, deux familles d’accueil et trois accueillis dans chacune des parties.

Cette structure est gérée par le Groupement de Coopération Médico-Social « L’Accueil Familial en Vienne » qui gère actuellement 6 MAF dans le département : La Roche-Rigault, Buxeuil, Mouterre-Silly, Ceaux-en-Loudun, Surin et La Chapelle Viviers.

« Ce projet, d’un coût total de près de 960 000 €, s’inscrit dans le cadre du Schéma Départemental de l’Autonomie 2015-2019. Il a été financé par la commune avec l’aide du Département à hauteur de 100 000 € dans le cadre du dispositif d’Accompagnement des Communes et des Territoires pour l’Investissement dans la Vienne (ACTIV’)» a conclu Bruno BELIN.