Le Département connecte Vaux-en-Couhé

François BOCK, Rapporteur en charge de l’aménagement numérique, Jean-Louis LEDEUX et Sybil PÉCRIAUX, Conseillers départementaux du canton de Lusignan, Elisabeth MORIN-CHARTIER, Députée Européenne, et Marie-Claude CHEMINET, Maire de Vaux-en-Couhé, ont inauguré le Nœud de raccordement d’Abonnés de Montée en débit (NRA-MED) de Vaux-en-Couhé dans le cadre des opérations prévues dans le Schéma Directeur Territorial d’Aménagement Numérique (SDTAN).

Pour accéder au Haut Débit, un NRA-MED (voir notre article du 6 janvier 2017) a été installé sur la commune de Vaux-en-Couhé. Il est opérationnel depuis le 17 janvier 2017. Le périmètre de la montée en débit couvre une partie des communes de Vaux-en-Couhé, Ceaux-en-Couhé et Romagne :

La mise en œuvre du Schéma Directeur Territorial d’Aménagement Numérique commence par la réalisation d’opérations de montée en débit. Ces opérations consistent à déployer la fibre optique jusqu’au sous-répartiteur téléphonique pour améliorer les débits ADSL des usagers, jusqu’à 50 Mbits pour les maisons les plus proches du sous-répartiteur

François BOCK a fait une explication très technique du fonctionnement du sous-répartiteur et Jean-Louis LEDEUX a confirmé que : « Le numérique est la priorité des priorités du Département. En 2020, plus de 95 % du territoire sera couvert en Haut-Débit ».

Marie-Claude CHEMINET a fait part de sa satisfaction concernant cette installation qui améliorera sensiblement le débit de 203 lignes sur sa commune.

Elisabeth MORIN-CHARTIER a rappelé la politique de cohésion sociale et territoriale de l’Europe. Elle a affirmé son soutien pour l’accès au très haut-débit dans les zones rurales afin de maintenir une égalité des citoyens concernant l’usage des nouvelles technologies. Elle a également regretté que la France n’utilise pas suffisamment les fonds Européens ; ceci en partie dû au fait que des formalités administratives nationales viennent s’ajouter à la réglementation en termes d’aides européennes et compliquent ainsi considérablement et malheureusement l’aboutissement des dossiers !

« 16 communes de la Vienne sont concernées au premier trimestre 2017, 27 au cours de l’année 2017 et 66 complémentaires en 2018 et 2019 » a conclu le Rapporteur en charge du Numérique.