Les actions menées par SOLIHA VIENNE pour l’habitat des personnes défavorisées

Alain FOUCHE, Sénateur de la Vienne, Président de SOLIHA VIENNE (nouvelle dénomination de Vienne habitat), Antoine DAGONAT, Directeur, et Chrystelle LORIDON, Directrice de l’Agence Immobilière Sociale SOLIHA VIENNE, ont présenté les actions menées pour l’habitat des personnes défavorisées et vulnérables dans la Vienne.

Adhérente à la Fédération SOLIHA, SOLIdaire pour l’HAbitat, le siège social de SOLIHA VIENNE est basé à Poitiers. Ses objectifs sont d’améliorer les conditions d’habitat des personnes défavorisées, fragiles et vulnérables, en favorisant l’accès ou le maintien des personnes dans leur logement notamment à travers les Opérations Programmées de l’Habitat (OPAH) et les Programmes d’Intérêts Généraux (PIG). Elle œuvre pour la création d’une offre de logements très sociaux et d’insertion, tout en redynamisant les quartiers dégradés et les bourgs.

Ses principales actions sont la réhabilitation accompagnée au service des particuliers, la production d’habitat d’insertion et la conduite de projets de territoire. « Il s’agit d’une démarche forte concernant un public avec beaucoup de difficultés » a indiqué Alain FOUCHE.

« SOLIHA Agence Immobilière Sociale Vienne représente aujourd’hui plus de 90 propriétaires bailleurs qui nous ont confié 165 logements. Sur l’ensemble de l’année, cela représente 355 personnes logées, dont 40% de familles monoparentales, majoritairement dans des logements conventionnés » a précisé Chrystelle LORIDON.

Antoine DAGONAT a rajouté que  » plus de 6 000 foyers ont été informés ou accompagnés en 2015 sur l’ensemble du Département sur les questions du logement. Nous avons accompli
1 500 visites à domicile réalisées sur la thématique énergie, adaptation au vieillissement ou handicap, ou de lutte contre le logement indigne. Notre objectif est d’aider les habitants de la Vienne à mieux vivre au quotidien dans leur résidence principale
« .

En effet, près de 10 millions d’€ de travaux, essentiellement réalisés par des entreprises locales, ont été générés grâce aux différents financeurs. Cela représente 15 000 € de travaux par résidence, subventionnés à environ 60%.

Le souhait de Chrystelle LORIDON est d’avoir davantage de logements en 2016. Plusieurs arguments ont été avancés avec en particulier le fait de pouvoir bénéficier d’une prime de 1 000 € si le propriétaire bailleur s’engage pour trois ans avec SOLIHA Agence Immobilière Sociale Vienne. Cette somme permet de couvrir les frais de gestion. A cet effet, le logement doit être conventionné avec l’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat) tout en étant aidé par SOLIHA dans cette démarche. Cela permet de bénéficier d’un abattement fiscal de 60 % sur les revenus fonciers du bailleur qui s’engage à louer pendant six ans en respectant les plafonds de loyer et de ressources pour les locataires. Pendant toute cette durée, SOLIHA assure les missions de mise en location, de gestion et de médiation locative.

En conclusion, Alain FOUCHE a confirmé l’offre de contrats sécurisés, pour le locataire comme pour le propriétaire, permettant ainsi à des personnes en situation de pauvreté ou de fragilité d’accéder à un logement digne de ce nom. SOLIHA permet de mieux répondre aux besoins de logement, face à une crise aggravée, en luttant contre la précarité énergétique, l’insalubrité, la dégradation des copropriétés des bourgs et des quartiers, et en proposant une offre locative à loyers maîtrisés.