Pose de la première pierre de zerOGravity au Futuroscope

Bruno BELIN, Président de la SEM Patrimoniale de la Vienne, Pascale GUITTET, Vice-présidente en charge de la Jeunesse et des Sports, et Claude EIDELSTEIN, Maire de Chasseneuil-du-Poitou, tous deux Conseillers départementaux du canton de Chasseneuil-du-Poitou, ont procédé avec Fabrice CROUZET, Président de la SAS zerOGravity, et Domitille KIGER, multi-championne du monde de freefly (parachutisme), investisseur du projet, à la pose de la première de zerOGravity. Il s’agit d’une installation de vol en soufflerie (chute libre indoor) sur la Technopole du Futuroscope aux portes de la future Arena Futuroscope et du Parc du Futuroscope.

Aux portes du Parc du Futuroscope, qui a accueilli deux millions de visiteurs l’année dernière, et de la future Arena Futuroscope (voir notre article du 23 juin 2017), le complexe zerOGravity (voir notre article du 28 mai 2018) sera implanté dans une zone à forte attractivité.

ZerOGravity est un projet réalisé avec la SEML Patrimoniale de la Vienne, présidée par Bruno BELIN, qui participe au financement de l’immobilier avec la SCI ZG86 créée avec les porteurs de projet dans laquelle elle détient 40%. La SEML apporte 200 000 € en fonds propre pour un investissement total de 7,8 millions d’€, réparti entre 3,1 millions d’€ HT d’immobilier et 4,7 millions d’€ d’équipements pour la société d’exploitation. La SAS zerOGravity versera un loyer à la SCI ZG86 pour rembourser l’investissement immobilier.

En effet, la SEML Patrimoniale de la Vienne, qui détient 38% du capital de la SA du parc du Futuroscope, a pour vocation de financer des opérations d’immobilier d’entreprises dans la Vienne pour favoriser son développement économique et l’attractivité du territoire départemental.

En termes de calendrier, le projet a été validé en Comité de Sélection de la SEML Patrimoniale de la Vienne le 31 janvier 2018. Après bouclage du financement bancaire en avril dernier, le contrat a été signé le 9 mai avec le constructeur allemand de la machinerie de soufflerie, Indoor Skydiving Germany (ISG), et le permis délivré en octobre.

Les travaux ont débuté en décembre 2018 pour une ouverture au public prévue au premier trimestre 2020.

Le complexe sera réalisé avec une majorité d’entreprises locales dont Breuil et la Spie de Migné-Auxances, la COLAS de Châtellerault, Engie Axima de Chasseneuil-du-Poitou et Messent de Poitiers.

« Tout ce qui peut concourir à la pratique du sport que vous développez dans ce complexe aura le soutien du Département qui sera à vos côtés. Il s’écrit toujours une nouvelle histoire au Futuroscope grâce aux équipes de son Président Rodolphe BOUIN. On va évoquer dans quelques semaines le projet de développement du Parcs ainsi que le projet ARENA dont on verra les contours fin juin. La Vienne n’est pas qu’un parc de loisirs ! La Vienne s’est avant tout une volonté, celle d’avoir un avenir. Ce que l’on fait à Chasseneuil-du-Poitou aujourd’hui en est encore une fois de plus la preuve. Il y a toujours un nouveau projet à chaque lendemain comme nous l’a appris Monsieur René MONORY » a conclu Bruno BELIN.