Pose de la première pierre des maisonnées de la Maison d’Enfants de Salvert

Bruno BELIN, Président du Conseil départemental, Rose-Marie BERTAUD, Vice-présidente chargée de l’Action sociale, de l’Enfance et de la Famille, et Jacquis PINNEAU, Président de Réseau Salvert Association, ont posé la première pierre des maisonnées de la Maison d’Enfants de Salvert. Au final, six maisonnées permettront d’accueillir 42 enfants dans une ambiance de type familial.


« En 2011, Salvert s’est constitué en réseau associatif intitulé « Salvert Réseau Associatif » au sein duquel les associations partagent une politique commune dans les domaines de l’action sociale, l’éducation et l’économie solidaire » a indiqué Jacquis PINNEAU.

La Maison de Salvert de Migné-Auxances accueille jusqu’à 70 jeunes dans un contexte de protection de l’enfance. Ce sont des enfants et adolescents garçons et filles de 4 à 18 ans confiés à l’Aide Sociale à l’Enfance et de jeunes adultes hommes et femmes de 18 à 21 ans dans le cadre de contrats jeunes majeurs.

Le site de Salvert est constitué par le bâtiment de la Belletière qui accueille deux groupes de vie de 24 places, et celui de la Métairie qui en accueille un de 16 places pour des enfants en âge scolaire, maternel et primaire.

La structure a une mission d’éducation, de protection pour des enfants victimes de maltraitance, et de soutien à la parentalité.

Pour mieux répondre à l’évolution des besoins, la Maison d’Enfants de Salvert a développé un plan pluriannuel de progrès 2014/2016 de 3,5 millions d’€ avec restructuration des locaux existants et notamment la transformation de l’approche du placement avec la réalisation de petites unités de vie.

Les maisonnées constituent donc une étape importante de la stratégie de Salvert Réseau Association. Les enfants y vivront dans des chambres individuelles par groupe de sept accompagnés chacun par une équipe éducative.

Ce plan pluriannuel permettra la construction de six maisonnées de 7 places chacune, encadrées par 4 adultes sur le site de Salvert.

« Le Département accompagne cette démarche par un financement de 933 000 € sur quatre ans. La subvention globale attribuée à cette institution par le département de la Vienne s’élève à 3,627 € millions d’€ en 2016 » a conclu Bruno BELIN.