Présentation de l’évaluation des retombées économiques du Center Parcs le Domaine du Bois aux Daims

En ouverture de séance de la Commission Permanente présidée par Bruno BELIN, Didier ARINO, Directeur Général associé du Cabinet Protourisme, a présenté l’évaluation des retombées économiques du Center Parcs le Domaine du Bois aux Daims, en présence de son Directeur général, Bruno GUTH, et de Claude BERTAUD, ancien Président du Département qui a œuvré pour la réalisation de cet équipement.

Suite à l’implantation d’un Center Parcs dans le nord de la Vienne, le Département a souhaité réaliser une étude afin d’évaluer les retombées économiques de l’équipement sur le territoire.

L’objectif était de mesurer l’impact généré par le site dans la Vienne et de confronter les résultats aux objectifs du protocole signé entre le Conseil Départemental et le groupe Pierre et Vacances Center Parcs (PVCP).

La méthode a consisté à analyser l’impact économique de façon globale en tenant compte des dépenses générées par le Center Parcs auprès de ses fournisseurs pour sa construction et son fonctionnement, des sommes reversées aux collectivités du Département (impôts, taxes de séjour…), et les dépenses réalisé par les clientèles du Center Parcs sur le territoire.

La fréquentation touristique correspond à 1 million de nuitées, soit 230 000 clients sur une année pour un séjour de 4,5 nuits en moyenne. Soit un total estimé à 584 000 visiteurs sur 10 ans d’exploitation, de 2015 à 2024.

Le Groupe PVCP a dépensé 130 millions d’euros dans le Département du début de la construction jusqu’en 2015, année de l’ouverture de l’équipement. L’investissement initial pour les travaux a été de 195 millions d’euros. La Vienne a bénéficié de 61 % de ses dépenses, soit un montant de 119 millions d’euros. La Vienne a également bénéficié de 4,6 millions d’euros de rentrées fiscales entre le lancement du projet et l’année d’ouverture en 2015.

Le Groupe PVCP a dépensé 33 millions d’euros dans le Département entre 2016 2018, soit une moyenne de 11 millions d’euros parents, en période de fonctionnement normal de l’équipement.

La Vienne a bénéficié de 6,62 millions d’euros de rentrées fiscales entre 2016, première année complète d’exploitation, et 2018, soit une moyenne de 2,2 millions d’euros annuels.

La contribution totale directe liée à l’existence du Center Parcs s’élève à 163 millions d’euros dans le Département depuis l’ouverture (HT, hors frais de personnel).

Au global, de 2013 à 2024, sur 10 années d’exploitation, la contribution totale directe du Center Parcs s’élèvera à 240 millions d’euros dans le Département (HT, hors frais de personnel). La Vienne devrait bénéficier de plus de 27 millions d’euros de rentrées fiscales sur la période

En termes de contribution indirecte (dépenses des visiteurs de l’équipement sur le territoire), sept euro sont dépensés en moyenne dans la Vienne par chaque client. Cela représente une contribution indirecte totale du Bois aux Daims, grâce à ses clientèles, de 66 millions d’euros TTC de 2015 à 2024 (59 millions d’euros HT).

Cela représente une contribution totale de 300 millions d’euros pour le Département entre 2013 et 2024.

En ce qui concerne les moyens consacrés aux Center Parcs par le Département, au global, de 2013 2024, s’élèveront à près de 205 millions d’euros. De 2014 2024, réalisé et prévisionnel confondus, on obtient la répartition suivante :

  • 47,5 millions d’euros de dépenses par le Conseil Départemental ;
  • 129 millions d’euros de dépenses par la SAEML Bois de la Mothe Chandenier.

Dès 2019 cependant, l’équipement atteint le seuil de rentabilité pour le Département : passer ce seuil, la contribution du Bois aux Daims pour le territoire est supérieure aux moyens mobilisés par le Département. Une fois le point d’équilibre atteint courant 2019, le Département est largement bénéficiaire : à l’issue de la 10e année d’exploitation, en 2024, le solde en faveur du Département de la Vienne est estimé à 94 millions d’euros.

En termes d’emplois créés dans l’équipement, Center parcs à un effectif de 520 salariés en 2018 dont plus de la moitié habitant le Département (280 salariés soit 54% de l’ensemble)

Depuis la construction jusqu’à la 10e année d’exploitation, le Bois aux Daims aura permis d’alimenter 1 400 emplois directs et indirects à l’extérieur du site. À cela s’ajoute les emplois induits, résultant de l’effet d’entraînement : au total, ce sont plus de 1 800 emplois induits qui seront alimentés par l’activité du Center Parcs depuis le lancement en 2013 jusqu’à sa 10e année d’exploitation. Plus de 5000 emplois ETP seront créés ou maintenus dans la Vienne de 2013 2024.

 

En conclusion, il faut retenir trois chiffres clés :

  • une contribution totale de 300 millions d’euros sur le territoire entre 2013 et 2024 ;
  • un bénéfice pour le Département de 94 millions d’euros en 2024 ;
  • un total de 5000 emplois alimentés sur 10 ans.