Présentation du 25e festival de théâtre amateur « Festi 86 », humour et rire

Benoît COQUELET, Conseiller départemental du canton de Vouneuil-sous-Biard, Philippe TAUDIERE, Président du festival de théâtre amateur « Festi 86 », et Dominique GRAMMATICO, Directrice artistique, ont présenté la 25e édition du festival qui se déroulera dans les communes du canton les 23, 24,25, 29 et 30 septembre et du 1er au 2 octobre.

festi-86

Le traditionnel festival de théâtre amateur de l’ancien canton de Vouillé se déroulera cette année sous l’égide de contraintes financières marquées. « Il n’y a pas d’amour, il n’y a que des preuves d’amour ! » Ainsi commentait le Président Philippe TAUDIERE faisant remarquer la problématique croissante d’organisation de festivals culturels en milieu rural avec une baisse de plus en plus importante chaque année des subventions des collectivités territoriales. « Les dotations de l’Etat diminuent, les Départements consacrent par voie de conséquence de moins en moins de budget pour les associations culturelles et nous avons même constaté qu’il n’y avait aucune subvention de la Région pour cette année ! » a t’il affirmé.

Malgré toutes ces difficultés, le festival a su faire preuve de pérennité grâce à la passion de ses organisateurs. « C’est aussi être acteur ailleurs que sur la scène. Nous avons envie de favoriser l’accès à la culture en milieu rural et cette année, l’humour et le rire seront à nouveau au rendez-vous ! » a répondu le Président à l’interrogation de la recette d’une telle longévité.

Dominique GRAMMATICO a ensuite décliné le programme très dense du festival qui débutera le 23 septembre avec « L’amour médecin » de Molière à la salle polyvalente de Vouillé, suivi de « Porte de Montreuil » de Léa Fazer. Béruges accueillera le 24 « Panique au ministère » de Jean Franco et Guillaume Mélanie alors que Vouillé affichera « J’y suis j’y reste » de Raymond Vincy et Jean Valmy. Le 25 sera marqué par « La veuve Choufleuri » d’après l’opérette de Jacques Offenbach à Vouneuil-sous-Biard et « Impair et père » de Ray Cooney à Latillé. « Match d’improvisation » sera joué à Chiré-en-Montreuil le 29 et « Feu d’artifice » de Noël Piercy à Latillé le lendemain.

La troupe des Farfadets de Béruges excellera dans « D’un autre côté » suivi de « Ouvrage de dames » de Jean-Claude Danaud le 1er octobre alors que Latillé fera l’objet de « Un chapeau de paille d’Italie » d’Eugène Labiche et que La salle des fêtes de Béruges accueillera à nouveau « Notre futur » suivi de « On purge Bébé » de Georges Feydeau. Le meilleur étant pour la fin, « La dame de chez Maxim’s » de Georges Feydeau clôturera Festi 86 à Vouillé le 2 octobre.

Le festival, budgétisé en 2016 à hauteur d’environ 20 000 €, avait attiré 1 300 spectateurs en 2015. Il en est espéré autant cette année avec le maintien de spectacles dans les plus petites communes du canton.

Benoît COQUELET a félicité l’ensemble des intervenants de Festi 86 pour la perpétuation de son activité culturelle très appréciée ainsi que le très haut niveau des troupes sélectionnées par ce théâtre amateur qui font le bonheur des spectateurs en leur apportant humour et rire à profusion.