Prévenir avant d’avoir à guérir !

À la veille de la Semaine Bleue, rendez-vous annuel pour sensibiliser et informer sur les difficultés et préoccupations des personnes âgées, Valérie DAUGE, Présidente de la Conférence des Financeurs de la Prévention de la Perte d’Autonomie (CFPPA), Première Vice-présidente du Département chargée des personnes âgées et handicapées, et Bruno BELIN, Président du Département, ont présenté les actions 2017 pour la prévention en direction des personnes âgées dans la Vienne. Sybil PCRIAUX, Rapporteur de la Commission de l’Action Sociale, l’Enfance et la famille, a également participé aux échanges.

C’est en 1977 que la « Semaine Bleue » s’inscrit dans le prolongement de la semaine de la journée internationale des personnes âgées avec un slogan « 365 jours pour agir, sept jours pour le dire ! » L’objectif de cette semaine de niveau national est de lutter contre l’isolement et la solitude des personnes âgées, créer des liens entre tous et tisser une toile entre les générations.

La loi relative à l’adaptation de la société au vieillissement (ASV) de 2015 a fait de la prévention le moteur de la politique de l’âge et a conforter le Département dans son rôle de chef de file de la politique relative aux personnes âgées. Cette prévention est devenue un champ de compétences obligatoires avec l’instauration de la Conférence des Financeurs de la Prévention de la Perte d’Autonomie (CFPPA), pilotée par le Département et présidée dans la Vienne par Valérie DAUGE, Première Vice-présidente chargée des personnes âgées et des personnes handicapées.

La CFPPA a pour objectif de créer un maillage territorial des actions de prévention de la perte d’autonomie à destination des personnes âgées de 60 ans et plus vivant à domicile ou en résidence-autonomie grâce à un plan coordonné de financement.

Installée dans la Vienne depuis 2016, elle a défini un programme d’actions individuelles et collectives de prévention C’est ainsi qu’en en 2016, 54 actions collectives touchant 4 400 personnes à domicile et 139 actions bénéficiant à 1978 personnes en résidence-autonomie ont été réalisées pour un montant global de 740 200 € :

200 actions de prévention 2016, pour 6378 personnes âgées à domicile ou en résidence-autonomie

 

 

 

 

 

En 2017,60 actions pour les personnes à domicile et le financement d’actions dans 30 résidences-autonomie, ont été mis en place pour un budget de 815 039 €.

« Le budget pour les personnes âgées en 2017 s’élève à 60 201 000 € dans la Vienne et le Département accompagne 9 900 personnes âgées. Cela représente 4 450 emplois à domicile ou en établissement, non délocalisables. En 2016-2017, un programme de près de 250 actions a été engagé pour un budget d’1,55 millions d’euros » a précisé Valérie DAUGE.

Bruno Belin a rappelé que 10 places créées en Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) permettaient de créer quatre emplois et qu’une place pour une personne handicapée générait un emploi supplémentaire. « Nous avons besoin de davantage de places car si en 2013, 18,3 % de la population de la Vienne étaient âgés de plus de 60 ans, en 2040 ce sera 31,1 % de la population dont 10,2 % de personnes âgées de plus de 80 ans. Il ne faut pas geler le PRIAC (PRogramme Interdépartemental d’ACccompagnement des handicapés et de la perte d’autonomie) et commettre la même erreur qu’avec le Numerus Clausus ! » a-t-il martelé à l’attention de l’Agence Régionale de Santé (ARS).

À l’issue de cette présentation, trois actions ont fait l’objet d’un témoignage par leurs opérateurs :

  • Pascal AVELINE, Directeur d’Habitat de la Vienne, a décrit l’expérimentation d’animations numériques ludiques intergénérationnelles pour les seniors à domicile et illustré ses propos avec un court-métrage réalisé lors de la dernière « Gamers Assembly » ;
  • Laetitia de CHADIRAC, du Groupe Associatif « Siel Bleu », a proposé le programme d’éducation physique « Gym Prévention Santé » avec les ateliers de prévention des chutes et d’amélioration de l’équilibre mis en place par les associations ;
  • et Sébastien CAILLAUD, de l’ASEPT Poitou-Charentes, a décrit les ateliers « Santé vous bien au volant » pour sensibiliser les seniors aux incidences du vieillissement sur la conduite (gestion des situations de stress au volant et être au top du code de la route).