Signature du Contrat Pluriannuel d’Objectifs et de Moyens à l’EHPAD de Verrières

Bruno BELIN, Président du Département, Christophe VIAUD, Président du CCAS de Verrières, et Claude GUILLARD, Directrice de la Délégation Départementale de la Vienne de l’Agence Régionale de Santé de la Nouvelle-Aquitaine(ARS), ont signé le Contrat Pluriannuel d’Objectifs et de Moyens de l’Etablissement d’Hébergement pour Personnes âgées Dépendantes (EHPAD) « L’Orée du Verger » de Verrières, en présence de Valérie DAUGE, Première Vice-présidente, Présidente de la Commission des Personnes Âgées et des Personnes Handicapées, Marie-Renée DESROSES et François BOCK, Conseillers départementaux du canton de Lussac-les-Châteaux, Sybil PÉCRIAUX, Rapporteuse de la Commission de l’Action Sociale, Natacha RENAULT, Directrice de l’EHPAD, et Christian POIRON, ancien Maire, à l’origine de la création de l’établissement.

L’EHPAD de Verrières a ouvert ses portes en 2000 suite à la détermination de son Maire, Christian BOIRON, et a été le premier établissement de la Vienne à signer une convention tripartite (Etat/Département/Etablissement) en 2001. Il est géré par le CCAS de la commune.

L’établissement dispose de 36 places d’hébergement permanent dont 28 chambres individuelles et quatre chambres à deux lits. Il est totalement habilité à l’Aide Sociale à l’hébergement

« La participation du Département en 2018 au titre de la prise en charge de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) est estimée à 90 000 € pour les 33 bénéficiaires de la Vienne en 201. Au titre de l’Aide Sociale à l’Hébergement, elle s’élevait à 36 757 € » a précisé Bruno BELIN

L’objectif du présent CPOM est réparti autour de six axes : le parcours et la coordination, le repositionnement de l’offre et l’innovation, la prévention et qualité des soins, la personnalisation de l’accompagnement, la performance et le management de la qualité, et l’habitat avec la qualité des espaces.

Ce CPOM est un contrat par lequel L’EHPAD « l’Orée du Verger » s’engage auprès d’une autorité de tarification sur une période pluriannuelle pour, en fonction des objectifs d’activité poursuivis, bénéficier d’allocations budgétaires correspondantes.

En juin dernier, l’EHPAD a été autorisé à augmenter sa capacité de 10 places d’hébergement permanent. « Les travaux d’agrandissement seront réalisés d’ici fin 2019 pour un coût total de 1 491 000 € » a confirmé Christophe VIAUD, Maire de la commune.

Ce projet d’extension prévoit la suppression de quatre chambres doubles et la création de 14 chambres individuelles. S’y ajoutera la création d’un espace de vie, l’agrandissement de la salle à manger et le réaménagement de la lingerie.