Un nouveau chemin de Saint-Martin pour valoriser le patrimoine poitevin et tourangeau

Bruno BELIN, Président du Département, Joëlle PELTIER, Conseillère départementale du canton de Poitiers 5, Maire de Ligugé, et Bruno JUDIC, Président du Centre Culturel Européen Saint-Martin de Tours, ont présenté le projet du nouveau chemin de Saint-Martin dans la salle du Clocher de l’Abbaye de Ligugé. Il s’agit d’un parcours d’itinérance douce, entre Ligugé et Candes-Saint-Martin (37), labellisé « Itinéraire Culturel Européen du Conseil de l’Europe » dont le projet, à l’initiative du Département de la Vienne, a réuni de nombreux partenaires : les Départements d’Indre-et-Loire et du Maine-et-Loire, l’Agence Touristique de la Vienne (ATV) représentée par Isabelle BARREAU, Conseillère départementale chargée du Tourisme et de l’Attractivité, des Communautés de communes, Communautés d’agglomérations, L’Abbaye Royale de Fontevraud, les Comités départementaux de cyclotourisme et de randonnée pédestre de la Vienne, et l’association Vouillé et son histoire.

La vie religieuse de Saint-Martin (316-397) est profondément ancrée dans les territoires poitevins et tourangeaux. Fondamentalement associé à l’évangélisation de la Gaule, Il fût le fondateur, à Ligugé, du premier monastère d’Occident et évêque de Tours. Il mourut à Candes-Saint-Martin en Indre-et-Loire.

Un important patrimoine matériel et immatériel lui est dédié avec en particulier la création de chemins labellisés « Itinéraire Culturel du Conseil de l’Europe » sur le thème « Saint-Martin de Tours, personnage européen, symbole de partage, valeur commune », permettant de redécouvrir son histoire. L’objectif est de faire émerger des initiatives durables et responsables et de développer un tourisme de citoyenneté basé sur des racines culturelles européennes communes.

« Trois chemins régionaux ont été crées dès 2008 : le Chemin de l’Evêque de Tours (Poitiers-Ligugé-Ligueil-Tours) de 230 km, le Chemin de Trèves (Vendôme-Amboise-Tours) de 130 km et le Chemin de l’Eté de la Saint-Martin (Chinon, Candes-Saint-Martin, Langeais et Tours) de 106 km. La Via sancti Martini représente près de 500 km de chemins balisés au niveau interrégional ! » s’est exclamée Joëlle PELTIER.

Le Centre Culturel Européen Saint-Martin de Tours travaille principalement à l’ouverture de la via sancti Martini reliant Szombathely, ville natale de l’Evêque en Hongrie, à Candes-Saint-Martin, lieu de sa mort en France, via Ligugé où il a fondé la première abbaye d’Occident, et Tours, ville de son tombeau » a commenté Bruno JUDIC.

« Depuis un an, à l’initiative du Département de la Vienne, le Centre Culturel Européen participe à la création d’un quatrième chemin en Touraine-Poitou: le « Chemin de Ligugé, première abbaye d’Occident«  » a présisé Bruno BELIN qui a décrit le projet comme une marque de confiance et d’échange entre départements : « Il a le tampon du Conseil de l’Europe avec la volonté d’unir les territoires autour de l’histoire, la culture, la nature et le sport« .

Ce nouveau parcours, de Ligugé à Candes-Saint-Martin, d’une longueur de 170 km permettra de réaliser une grande boucle Saint-Martin interdépartementale avec deux itinéraires complémentaires adaptés au vélo et à la marche.

« Il valorise le patrimoine relatif à Saint-Martin ou à son culte : l’abbaye de Ligugé, la collégiale de Candes-Saint-Martin, les Tours Mirandes de Sain-Martin-la-Pallu, la bataille de Vouillé etc.  » a énoncé Joëlle PELTIER qui préside le Comité de Pilotage du Département , dans le cadre de sa compétence en espaces naturels sensibles, en partenariat avec les EPCI, les Départements et le Centre Culturel Européen.

« Un évènement sportif viendra marquer l’inauguration du Chemin prévue le 22 juin 2018 : deux raids organisés avec le Stade Poitevin Triathlon dont un de 90 km entre Monts-sur-Guesnes et Ligugé, et l’autre de 150 km pour les plus motivés sur deux jours, entre Candes-Saint-Martin et Ligugé via Monts-sur-Guesnes » a conclu Bruno BELIN après avoir remercié le Père André ARDOUIN qui avait organisé une visite guidée de l’Abbaye de Ligugé avant la présentation du nouveau chemin.