Visite du mur de Danlot et accompagnement des projets d’Aslonnes

Bruno BELIN, Président du Département, Rose-Marie BERTAUD et Gilbert BEAUJANEAU, Conseillers départementaux du canton de Vivonne, ont été accueillis par Roland BOUCHET, Maire d’Aslonnes pour une visite des travaux réalisés par le Conseil départemental sur le site du mur de Danlot et une réunion sur les projets de la commune.

Dans le cadre du programme des visites de communes de la Vienne, le Président Bruno BELIN s’est rendu sur la commune d’Aslonnes où il a été accueilli par le maire Roland BOUCHET qui l’a convié à visiter les travaux réalisés entre le 28 juillet et le 16 décembre 2016 relatifs à la reconstruction du mur de soutènement de Danlot le long de la RD31.

En effet, le 9 décembre 2014, est survenu un effondrement au niveau du virage au droit de la partie la plus haute.

Les travaux ont consisté au rejointement de l’ensemble du mur sur 158 ml et sur une hauteur maximale de 6,50 m avec des reprises ponctuelles et en sous-œuvre, la réalisation d’un contrefort d’enrochement (22 000 tonnes de cailloux !) et d’un voile en béton projeté.

La chaussée a été reprofilée avec l’installation d’un caniveau et d’un dispositif de retenu de véhicule en cas de choc en tête de mur.

« L’ensemble du chantier a été suivi et contrôlé par le service Ouvrages d’art de la Direction des Routes et a été entièrement financé par le Département à hauteur de 469 000 €  » a confirmé Bruno BELIN sur place.

Roland BOUCHET a ensuite organisé une réunion en mairie au cours de laquelle il a retracé les principales caractéristiques de la commune d’Aslonnes (1 105 habitants, 122 élèves dans l’école, trois médecins au sein du cabinet médical, 12 employés communaux, 852 000 € de budget de fonctionnement, 180 000 € en investissement etc.)

Il a fait l’historique des principaux évènements des 15 dernières années avec en particulier l’incendie de la mairie, les problèmes rencontrés avec le projet de LGV en 2008 qui coupait alors la commune en deux et le rejet par l’Etat d’un projet de champ photovoltaïque sur des terres incultes.

« Nous avons néanmoins des projets à Aslonnes avec la construction d’une cantine pour l’école, la création d’un City-stade et d’une zone pavillonnaire pour accueillir la population croissante » a-t-il annoncé.

Bruno BELIN l’a remercié de son accueil et félicité pour l’effort engagé vers les jeunes de la commune qui, à sa plus grande satisfaction ne souffre pas de désertification médicale ou de difficultés particulières en termes de téléphonie et de développement du numérique contrairement à de nombreuses autres dans la Vienne. Il a également rassuré les membres du Conseil municipal en ce qui concerne l’accompagnement des projets dans les territoires par le Département via le dispositif d’ACTIV’

Rendez-vous est pris pour la rentrée en septembre prochain afin de rencontrer les élèves de la cinquième classe crée dans l’école communale.