Visite « Hors les Murs » de l’EHPAD « Les Feuillants » à Poitiers

Bruno BELIN, Président du Département, et Valérie DAUGE, 1e Vice-présidente chargée des Personnes Agées et des Personnes Handicapées, ont visité l’EHPAD « Les Feuillants » à Poitiers, dans le cadre des déplacements « Hors les Murs ».

L’EHPAD « Les Feuillants », situé 1 vois Malraux à Poitiers dans un environnement verdoyant en plein centre-ville, est un établissement privé lucratif spécialisé dans l’accueil de personnes âgées dépendantes et de personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer.

Sa capacité autorisée est de 73 hébergements permanents et trois hébergements temporaires, soit un total de 76 places.

A l’origine, c’est un monastère cistercien datant du XVIIe siècle qui a été transformé en maison de retraite en 1988 par la congrégation des Religieuses du sacré Cœur, puis en Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes en 2005.

Depuis 2015, la société VIVALTO Vie est gestionnaire de l’établissement qui a fait l’objet d’un magnifique projet de restauration et de réhabilitation mené en trois phases de 2012 à 2015.

L’EHPAD est partiellement habilité à l’Aide Sociale à l’Hébergement (ASH) pour 11 places. « La participation du Département pour 2018 s’élève à 112 128 € pour six personnes âgées bénéficiant de l’aide sociale » a précisé Valérie DAUGE en ajoutant qu’au titre de l’Allocation Personnalisée à l’Autonomie (APA), le Conseil départemental participe à hauteur de 138 750 € pour 47 bénéficiaires de la Vienne.

La structure emploie 41,95 Equivalents Temps Plein (ETP) dont 8,60 dans le cadre du budget dépendance du Département.

La société gestionnaire ouvre la structure à toute personne âgée avec néanmoins un accueil prioritaire pour les religieuses et les prêtres qui sont actuellement au nombre de 17.

Un CPOM est en cours de négociation avec VIVALTO Vie. Il s’agit d’un Contrat Pluriannuel d’Objectifs et de Moyens signé pour 5 ans qui s’applique à l’ensemble des EHPAD d’un même gestionnaire sur un même Département. L’objectif de ce contrat est de mieux répondre aux enjeux d’accompagnement des usagers. L’organisme gestionnaire s’engage auprès d’une autorité de tarification pour bénéficier d’allocations budgétaires correspondantes.